• DTM

La belle de mai - Quand la techno s'empare d'un quartier

Tout bon technophile marseillais le sait, pour taper du pied, direction la belle de mai.

En 10 ans, ce quartier parmi les plus pauvres de Marseille, a su s'imposer comme l'un des cœurs battants de la culture électronique locale. Coincé entre la gare Saint-Charles et l'autoroute A7, la belle de mai est un véritable vivier musicale. L'implantation de la Friche de la Belle de mai y est pour beaucoup. Avec l'ouverture du @Cabaret Aléatoire en "indiquer année" et celle du toit-terrasse, un véritablement développement des musiques électroniques a pu s'opérer.

S'ajoute à cela la présence du Chapiteau de la belle de mai...