BenzO (PH4 Records) nous fait découvrir ses dernières pépites Techno.

Après leur première soirée "légale" le 22 janvier, le collectif PH4 se produit maintenant dans plusieurs soirées, de Marseille à Nice, avec son co-fondateur et résident : BenzO.


On lui a demandé de nous partager ses dernières pépites techno dans un podcast pour DTM. C'est parti pour 45 mins de gros sons et une petite interview du DJ !



- C'est quoi ton parcours musical, tes expériences de DJ ? Alors pour commencer mon parcours, je me suis intéressé au mix à l’âge de 15-16 ans, ou je me suis acheté mon premier contrôleur et j’ai appris tout seul par passion sur un style deep et house. Après avoir fait une petite pause, j’ai découvert ma passion pour la techno vers 18 ans, et j’ai passé 5 ans sur Lyon pour mes études où j’ai pu assister à mes premières grosses scènes. J’ai voulu apporter en créant ph4, ce côté rave, sombre mais joyeux de la dark techno dans le sud, qui n’était pas assez présent à mon goût. J’ai pu faire par le biais de notre collectif mes premières scènes, lors de nos soirées, et me découvrir moi même dans un mélange de style qui me passionne. - T'étais dans quel mood quand tu as enregistré ce mix ? Après un apéro, motivé par les nouveaux sons que j’ai découvert dans la semaine j’ai construit ce set d’un mélange de dark techno que je voulais tester dans ce podcast. - C'est quand le moment parfait pour l'écouter ? Pour les passionnés je dirai n’importe quand. Sinon pour une bonne séance de sport ou un before d’un évent sympa pour prendre une bonne motivation en pleine face !

- Quels sont les tracks, artistes et label que tu as mixé et pourquoi ? Alors niveau label on peut retrouver des Tracks sorties sur ISMUS un gros label berlinois et notamment EINSIEDLER, un artiste en pleins explosion peu connu du publique. (track : hiraeth - einsiedler et Aftermatch - einsiedler, AnD) On peut aussi écouter un remix de STAN CHRIST : alliance - class herrmann sur le label de REVISED RECORD, petite maison de disque Hollandaise, où les Tracks d’artistes locaux sont des merveilles. Vous pourrez aussi reconnaître un artiste plus connu qui m’inspire vraiment dans son style et dans ses sets, CHARLIE SPARKS originaire d’Angleterre avec sa production PHOBIA. - Parle-nous un peu de ton collectif PH4, tu as une anecdote ? J’ai pu avoir la chance de vivre dans plusieurs villes, comme Lyon ou Paris et de petits passages à Berlin également. j’ai pu découvrir vraiment les différentes scènes techno et surtout l’atmosphère rave qu’on y trouve. C’est très vague comme mot, mais pour moi ça caractérise un style sombre, rapide, rythmique mais surtout joyeux qui mélange les styles les genres, où tout le monde peut s’évader. Originaire d’ici, j’ai voulu ramener cet atmosphère pendant nos soirées. Pour la petite anecdote, on a monté le collectif été 2020, et malgré une grosse recherche de lieu privé et quelques pourparlers, on a été refoulé de partout par manque de renom ou de confiance. Chacun est retourner à sa vie professionnel, et on a failli abandonner le projet. Mais venu été 2021, on a réussi à se re motiver et montrer qui nous étions et que nous faisons notre maximum pour grandir, apprendre de nos erreurs, et organiser des évents de niveaux supérieurs à chaque fois.

- C'est quoi les prochaines soirées PH4, les soirées ou tu mixes ou les autres projets à venir ? Toujours en recherche de lieu et en discussion pour un évent PH4, qui nécessitera un gros travail sur le prochain projet. - Le 17 mars, baby club Marseille tous les artistes de PH4 : WOLK, DON PAC, et moi même, all night long - Le 19 mars, 6MIC, AIX EN PROVENCE Pour moi, un de mes plus gros évent, j’ai la chance de jouer pour le closing de LA PETITE FUMÉE et BILLX dans la grande salle du 6MIC. Également la chance de partager une scène au DELTA festival, avec explore collectif, le samedi soir qui risque d’être épique. D’autres projets vont bientôt être annoncés, pour avril - mai mais je ne peux pas encore en parler.. alors stay tuned